30.10.2017 - 18h30

Guerre secrète en Suisse

Présentation du travail de thèse de Christian Rossé

Librairie Le Cabinet d'Amateur, Escalier du Château 2, 2000 Neuchâtel

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Suisse restée neutre est le théâtre d’une intense activité d’espionnage. Alors que les douaniers allemands surveillent la frontière franco-helvétique, les services secrets alliés font de la Confédération la plaque tournante de leurs opérations clandestines. Peu à peu, une collaboration s’organise dans l’ombre entre le Service de renseignements suisse et ses homologues français, britannique, polonais, belge et américain.

Ponctuée de portraits et de récits d’enquêtes, cette histoire dessine une double perspective : celle des institutions fédérales, tiraillées entre une politique de neutralité séculaire et leur besoin de renseignements intéressant la défense du pays ; celle des individus, agents professionnels ou amateurs, réguliers ou occasionnels, petits contrebandiers ou chefs de section qui forment le tissu bigarré de cette communauté internationale du renseignement en Suisse.

Historien suisse, Christian Rossé est spécialiste du renseignement helvétique pendant la Seconde Guerre mondiale. Il participe notamment au programme de recherches Une frontière entre la guerre et la paix aux universités de Neuchâtel et de Belfort-Montbéliard. Il a publié en 2006 Le SR suisse face à la menace allemande (1939-1945).

Organisation: UNIstoire