24.08.2020 - 18h30

Peu importe où nous sommes

Quand frappe la maladie !

Cloître de la Collégiale

Antoinette Rychner : photo de Sébastien Ciaravino_©MC2

photo de Sébastien Ciaravino_©MC2

Après le tsunami provoqué par l’annonce de la leucémie d’un de ses enfants, Antoinette Rychner restitue six mois du quotidien bouleversé d’une famille. Un combat pour la vie et la solidarité des proches. Une leçon de courage et d’amour. Un récit poignant et sincère.

Antoinette Rychner naît en 1979 à Neuchâtel, Suisse. À vingt ans, elle reçoit le Prix international jeunes auteurs (PIJA) pour sa nouvelle Jour de visite. Elle se forme aux Arts Appliqués à Vevey, puis travaille comme technicienne du spectacle dans divers théâtres en Suisse romande. Sa première pièce, La Vie pour rire, est mise en scène par Robert Sandoz en 2005. Cooking Mama est publiée aux éditions Lansman en 2009. La même année, L’Enfant, mode d’emploi est mise en scène par Françoise Boillat au CCN à Neuchâtel. De mémoire d’estomac est publiée chez Lansman en 2011, (prix lycéen « Inédit théâtre ») et mis en scène par Robert Sandoz, dans une coproduction du TPR La Chaux-de-Fonds, Am Stram Gram Genève et CDN Besançon. Intimité Data Storage (publication aux Solitaires Intempestifs en 2013, Prix SACD de la dramaturgie de langue française) est mis en scène par Jérôme Richer en 2013 au Théâtre Saint-Gervais à Genève. D’autres parutions suivront aux éditions Les Solitaires Intempestifs : Arlette (2017) et Pièces de guerre en Suisse (2019).

Diplômée de l’Institut Littéraire Suisse en 2009, Antoinette Rychner publie également des récits, tels que Petite collection d’instants-fossiles (L’Hèbe, 2010), suivi de trois titres aux éditions d’autre part, Genève : Lettres au chat (2014), Devenir pré, un « journal de contemplation » issu d’une commande de l’AACL (Association pour l’aide à la création littéraire dans le Canton de Neuchâtel), enfin ; Peu importe où nous sommes, (2019).

Son premier roman, Le Prix, est paru en 2015 dans la collection « Qui vive » chez Buchet-Chastel. Il lui vaut le prix Dentan 2015, et un prix suisse de littérature en 2016.

Après le monde, son second roman, paraît en 2020, également chez Buchet-Chastel.

Antoinette Rychner conçoit aussi son rôle et sa présence d’autrice au cœur des arts vivants, à travers des lectures et rencontres publiques régulières, des résidences d’autrice (Théâtre du Grütli, Genève, saison 2010/2011, Grenoble 2017, conjointement invitée par le collectif Troisième bureau et la MC2 : scène nationale), ou par la performance, que ce soit dans le cadre du Jukebox littéraire en collaboration avec l’autrice Odile Cornuz, celui des bals littéraires auxquels la Coopérative d’écriture l’ont invitée, ou encore par des créations scéniques spécifiques, telles FROST (Théâtre ABC, La Chaux-de-Fonds, 2014), où elle pratique l’écriture en direct avec l’autrice Julie Gilbert au sein d’un dispositif novateur. Mascotte des Lundis des Mots

Biographie et photo extraites du site de l’autrice www.toinette.ch

Une rencontre organisée par l’autrice, Antoinette Rychner, en collaboration des Lundis des Mots.

Cloître de la Collégiale