13.06.2022 - 18h30

Être une femme à part entière

Salle du Lyceum club

Correspondance amoureuse de Marie de Perregaux, première avocate neuchâteloise, parue aux éditions Alphil. Présentation et lectures par Nicolas Liénert, historien

Nicolas Liénert « Devenir une femme à part entière…»

En août 1917, après son retour de Zurich où elle a rencontré Meinrad, Marie de Perregaux inaugure avec le jeune étudiant une correspondance secrète. Les lettres publiées ici composent un véritable roman d’amour. Avec une rare force d’écriture, la jeune fille exprime l’immense soif d’aimer que la ren[1]contre de Meinrad a éveillée en elle. Outre le bienfondé de son engagement féministe et son parcours de pionnière qui fera d’elle la première avocate neu[1]châteloise, elle expose à son aimé sa conception du mariage : « Jamais, non jamais je ne t’obéirai parce que tu seras mon mari.»

Profondément ancrée dans le milieu qui est le sien, elle dresse par ailleurs le portrait du quotidien d’une grande famille neuchâteloise, témoigne des catastrophes de son époque – Première Guerre mondiale, Grève générale, grippe espagnole – et livre un aperçu de sa cité natale alors en voie de modernisation.

 

Salle du Lyceum club