22.03.2021 - 18h30

Makenzy Orcel

Pur sang

Conférence en ligne

Regard de Makenzy Orcel

Photo de Francesco Gattoni

L’écrivain haïtien Makenzy Orcel est un archéologue du sens héritier de la tradition littéraire haïtienne. Avec son recueil, Pur sang, cet auteur sensoriel, diffuse une poésie à la puissance d’évocation rare.

Pour participer à cette visioconférence le 22 mars à 18h30, cliquer ICI.

Pur sang retrace en un long poème continu et narratif un itinéraire individuel, de l’enfance à la naissance de l’écrivain. Nourrie de l’histoire contemporaine d’Haïti.

Extrait :Pur sang Makenzy Orcel
quel miroir s’incline
pour qu’un corps se réapproprie ses formes réelles
sa flamme nominale
oiseaux en marée haute
gribouillés sur pages épaves
ou trottoirs aux heures putes
à refaire comme un crime
prolonger le geste jusqu’à la dernière crue
la beauté de l’âme apaisée sur la mer sifflotante des rails
ce soir où mère s’en revient faire quoi
sous les cieux flottants des envergures de larmes
interdite de ses propres transes et d’autres
déjà à moitié inhalé par la brume
le sang au cœur de foule
– théorie la plus agitée de l’habitude –
s’étiole
une rêverie abandonnant dans ma main un foutoir broché
paysages couverts de cambouis
dont ferait brasier
tandis que la gare s’éloigne
dans une complète ignition humaine

Makenzy Orcel est né à Port-au-Prince en 1983. Après des études de linguistique, il abandonne l’université pour se consacrer à la littérature. Riche d’une œuvre composée de plusieurs recueils de poèmes et de romans couronnés de divers prix dont le prix Louis-Guilloux et le prix Littérature-Monde, il présente son nouveau recueil Pur sang qui vient de paraître chez La Contre Allée et son prochain roman chez Rivages.

Un café littéraire organisé par les Lundis des Mots dans le cadre de la semaine de la langue française et de la francophonie dont le thème est le français des îles.

Logo de la slff 2021
Mascotte des Lundis des Mots